Journal – 7 fev 18

Part 0Je Raconte Mon Histoire

Bonsoir à tous !
Ce n’est pas d’un coup de coeur que je parle aujourd’hui. Je voulais parler d’un sujet qui me touche énormément. Oui, je n’avais pas envie de parler de maquillage, produit beauté…
Je trouve intéressant cet article sur la parentalité qui reflète totalement ma vie. Je vais vous parler de mon histoire et du combat que je mène avec mon fils, mais seulement quand je serais prête.

J’ai longtemps cherché à fuir et à éviter d’en parler. Je voulais nous protéger. Mais mon coeur est lourd, non pas parce que je suis seule à m’occuper de lui, mais parce que je me retrouve depuis quelques années confronter à des difficultés qui me dépassent.

J’ai fais des choix de vie qui ont impacté la santé de mon fils ; Je me suis retrouvée dans un environnement totalement toxique pour lui. Et je me suis rendue compte que ce que j’avais vécu par le passé et la relation que j’entretenais avec un membre de ma famille m’avait tellement traumatisé, que j’ai voulu éviter de le reproduire… mais en faisant totalement l’extrême opposé.

J’ai tâté seule comme tout parent à la recherche de la meilleure éducation. Au lieu de les surmonter, je me suis enfoncée et j’ai commencé à perdre souffle. Je n’avais absolument pas de repère, ni de soutien tenace en terme d’éducation.

Après avoir vécu dans l’orgueil, j’ai consulté de nombreux spécialistes pour mon fils, et puis un jour on m’a dit en quelque sorte : « 𝐜’𝐞𝐬𝐭 𝐧𝐨𝐫𝐦𝐚𝐥 𝐪𝐮𝐞 𝐯𝐨𝐭𝐫𝐞 𝐞𝐧𝐟𝐚𝐧𝐭 𝐚𝐠𝐢𝐭 𝐝𝐞 𝐜𝐞𝐭𝐭𝐞 𝐟𝐚𝐜̧𝐨𝐧, 𝐬𝐚 𝐦𝐚𝐦𝐚𝐧 𝐧𝐞 𝐬’𝐞𝐬𝐭 𝐣𝐚𝐦𝐚𝐢𝐬 𝐫𝐞𝐦𝐢𝐬 𝐝𝐮 𝐩𝐚𝐬𝐬𝐞́ ». Ces mots ont été tellement vrai et ont tellement raisonné dans mon cerveau, qu’ils ont transpercé le voile devant mes yeux. J’ai vu clair.

Effectivement, oui, avant d’être mère, je suis un petit bout de femme qui a été tiraillé par la vie, qui n’avait pas pris le temps de prendre soin d’elle-même, de se soigner, de se protéger, d’être égoïste. J’ai bataillé pendant longtemps sans relâche pour des relations inexistantes, à prouver mes valeurs à des gens qui n’avaient définitivement rien à faire de moi, de mes efforts et de mes changements.

Inutile de vous dire que j’ai perdu du temps et de l’énergie. Alors que je me devais de les garder pour mon fils. Lorsque je suis devenue maman, j’ai eu beaucoup d’amour à donner, mon coeur en débordait, je pensais que le passé, c’était le passé et puis basta, on porte les fardeaux et on avance, que grâce à cet amour j’allais pouvoir tout surmonter.

Dans mon cas, ce n’était pas suffisant, le passé revenait à la charge et il fallait un jour ou l’autre que je prenne le taureau par les cornes. Ce fut rude, mais j’ai appris beaucoup sur moi-même et mon passé.

Maintenant que j’ai repris émotionnellement le contrôle de ma vie, il faut que je me soigne, m’éduque et me reconstruise psychologiquement pour soigner mon fils…

Un gros programme m’attends pour 2018 et une partie se trouve dans cet article ! 😊

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :